Vendredi 22 Août 2014 : 20h30

Greg Houben (tp, voc) Quentin Liégeois (gt) Sam Gerstmans (cb) Hans van Oosterhout (dms)

Il y a une dizaine d’années, une nouvelle génération s’installait à l’avant-scène du jazz belge. Nourris de jazz – et notamment du jazz des années ‘50/’60, celui de la génération Pelzer -, ils ont rendu force et vitalité à cette musique intemporelle, qu’ils pratiquent comme s’ils l’avaient eux-mêmes engendrée. Aux côtés de Greg Houben, on entendra Quentin Liégeois, le plus fascinant des guitaristes belges contemporains à s’exprimer dans cet idiome ; Sam Gerstmans, bassiste tous terrains incarnant lui aussi cet enracinement puissant dans la tradition ; et le souriant, swinguant et subtilissime Hans van Oosterhout qui, à la batterie, fit les beaux jours des grandes années du festival de Gouvy au sein des « trois Van ».

Vendredi 21 Août 2015 : 20h30

Jean-Paul Estiévenart (tp, flgh) Sam Gerstmans (cb) Antoine Pierre (dms)

Une tournée et un trio auront suffi à faire de ce trio un des must de la scène belge contemporaine. Dans la tradition des trios pianoless, l’association Estiévenart/ Sam Gerstmans/ Antoine Pierre favorise avant tout l’interaction. Trois des musiciens-phares de la nouvelle génération qui réinventent et se posent clairement comme passeurs. Thèmes originaux composés par Estiévenart, certaines couleurs évoquant Miles, d’autres inspirées d’Ornette Coleman, le tout interprété de manière personnelle, fraîche et enthousiasmante. Récompensé par un Django d’Or (en 2006) et par une Octave de la musique (en 2009 pour son projet « 4 in 1 »), Jean-Paul Estiévenart atteint sa pleine maturité avec ce trio, dont le CD Wanted est sorti sur le label De WERF.

Vendredi 17/08/2018 : 22h15

Pascal Mohy (pn) Sam Gerstmans (cb) Dre Pallemaerts (dms)

 Il y a une quinzaine d’années, apparaissait sur la scène belge une nouvelle génération, très différente des précédentes en ce que ces jeunes musiciens étaient d’authentiques boulimiques en matière d’histoire du jazz. Les disques des années ‘50/’60 n’avaient pas de secret pour eux. Pascal Mohy, Quentin Liégeois, Sam Gerstmans, Greg Houben semblaient vivre entre deux époques : la leur et celle de leur musique de cœur. Revisitant avec fougue et imagination les standards comme  les compositions de Monk ou de Parker, Pascal Mohy allait bientôt devenir LE sideman indispensable à tout qui voulait  jouer une musique à l’élasticité imparable. Découvert dès les premières années au Broukay, on ne l’y avait plus entendu comme leader de son propre trio depuis de longues années. Il clôturera cette soirée spéciale Piano pour le plus grand bonheur des amateurs de jazz pur et dur.

Vendredi 16/08/24 : 22h15

Lara Mohy (voc) Heidi Bayer (tp) Pascal Mohy (pn) Sam Gerstmans (cb)


Nous connaissons Pascal Mohy comme étant l’un des pianistes le plus doué de sa génération, certains parlent même d’une génération Mohy, c’est peu dire!

Cet infatigable amoureux de son instrument et du jazz depuis son plus jeune âge, détenteur d’un Django d’or jeune talent à 27 ans, nous présente aujourd’hui sa toute aussi jeune que talentueuse sœur Lara. Le duo piano-voix fraîchement créé excelle dans l’interprétation de standards de jazz en toute beauté, émotion, finesse et subtilité. Cette complicité fraternelle sera augmentée pour l’occasion de la venue de la trompettiste et bugliste allemande Heidi Bayer et à la contrebasse, nous retrouverons le fidèle compagnon de route de Pascal depuis tant d’années, the one and only Sam Gerstmans!